Gestion du stress

La perception du stress au travail nait du déséquilibre ressenti entre les attentes et les exigences du monde professionnel et les ressources dont l’individu dispose pour y répondre.

Les situations stressantes qui s’installent dans la durée impactent la santé des individus qui les subissent et ont par conséquence des répercussions négatives sur le fonctionnement des entreprises (turnover, journées de travail perdues, perte de qualité de la production, démotivation,…). On parle de RPS, TMS, absentéisme, La gestion du stress s’inscrit dans une démarche de prévention collective ;

La QVT dépend de critères objectifs liés à une organisation, mais dépend également d’une perception personnelle, de ressentis subjectifs, liés aux aspirations individuelles. Une analyse de ses aspirations et de ses ressources, une distanciation et un accueil de ses émotions permettront une prise de conscience, qui à l’aide de techniques et d’un plan durable, conduiront à une capacité à gérer le stress, à trouver un équilibre émotionnel et aura un impact significatif sur les interactions avec les collaborateurs.

S’approprier sa propre QVT, prendre soin de soi en même temps qu’on prend soin des autres est à la fois un gage d’efficacité, de durabilité et d’équilibre.

C’est une juste articulation entre la responsabilité individuelle et les responsabilités collectives (projet, équipe, service, entreprise, branche professionnelle, législateur, Etat, …) qui donne de l’efficacité à l’amélioration de la QVT.

GaïaLibra propose des ateliers de relaxation en format découverte et des formations de Gestion du Stress en format approfondissement.

Ces ateliers collectifs  permettent aux participants de découvrir et apprendre des techniques et réflexes bien-être de prévention. L’autonomie dans la prévention de son stress ou mal être permet de réduire les tensions individuelles et collectives. En outre, la mise en place d’atelier de prévention et de bien-être au sein de votre entreprise témoigne de votre gratitude envers vos équipes. Cela participe aussi à construire une meilleure expérience collaborateur.

Au-delà d’ateliers de transmission de connaissances et de conseils, ce sont aussi des espaces d’expression où prodiguer une écoute attentive et bienveillante pour chacun et entre chaque participant.

Construire une politique de bien-être au travail permet à la fois de réduire les risques psychosociaux et d’agir sur le climat collectif et sur la motivation dans le travail.